Hayat Nur Artıran

Plusieurs traditions sont accueillies à la Source Bleue dans le cadre des activités de notre association Sources de Sagesses.

La venue régulière de Madame Hayat Nur Artıran, représentante attitrée de la tradition mevlevie des derviches de Turquie et héritière de la chaire de mesnevihan qui transmet l’héritage et la compréhension profonde du Mathnawi nous est particulièrement exquise.
Son impressionnant parcours spirituel de plus de quarante années, nous semble parfaitement convaincant. Issue d’un milieu familial soufi, ayant connu à la fois la vie professionnelle et la vie familiale avec plusieurs enfants, Madame Hayat Nur Artıran a vécu une vie de service auprès de son maître, Şefik can, lui aussi reconnu comme mesnevihan.

Şefik can était à la fois un maître spirituel dans la plus grande tradition soufie, c’est-à-dire vivant complètement dans le monde tout en se situant intérieurement hors du monde. Il s’est consacré à servir un petit nombre de personnes pour les guider personnellement, pas à pas. Il était aussi un érudit, professeur de littérature dans les écoles, parlant aussi bien le français que le russe, le persan ou l’anglais. Il fit des séjours en Europe comme aux Etats-Unis.

Madame Artıran n’a commencé enseigner qu’à la demande de son maître et après le décès de celui-ci à 96 ans. Elle l’avait accompagné jour après jour pendant les dix dernières années de sa vie.

Aujourd’hui Madame Hayat Nur Artıran transmet sa connaissance si profonde de l’enseignement du poète Rûmî. Celui-ci est l’auteur entre autres ouvrages, d’une somme appelée le Mathnawi, recueil écrit en persan au XIIème siècle. Cette œuvre contient six livres et 26000 distiques, groupe de deux vers. Il relate 426 histoires allégoriques qui tirent leur inspiration du Coran comme d’histoires ou de croyances populaires. Ces histoires, un peu comme des fables, ont toujours pour but de révéler l’homme à lui-même, c’est-à-dire de nous connaître nous-mêmes. Elles mettent en avant un ou plusieurs traits de la nature humaine. Chacun d’entre nous peut y retrouver sa propre histoire, ses propres qualités comme ses propres défauts.

Lors de ses venues à la Source Bleue, Madame Hayat Nur Artıran non seulement nous permet de découvrir la richesse de ces histoires, leur profonde signification spirituelle. Mais aussi, elle nous apporte sa délicatesse, sa simplicité et son évidente clarté intérieure, reflet de la splendeur du message soufi, à savoir un amour inconditionnel des hommes, de la création.

La Source Bleue est devenue un lieu qu’elle affectionne particulièrement et où elle aime retrouver des amis de la sagesse. Elle a accepté, à notre demande, d’y créer un second lieu de vie spirituelle pour la « Fondation Rûmî Şefik Can ».

Les éditions Bayard viennent de publier la traduction d’un des livres de Madame Hayat Nur Artıran : «  Rûmî, l’épreuve de l’amour », dans la collection Spiritualité.

Elle est également investie dans le dialogue interreligieux et nourrit des amitiés profondes et fécondes avec des moines bouddhistes, des religieux chrétiens, des swamis hindous, des rabbins et bien sûr avec des représentants de diverses voies soufies. Elle donne des conférences, participe à des colloques, des symposiums et des émissions de radio et de télévision, à Istanbul, là où elle vit, et aussi en Europe, au Maghreb et du côté oriental : en Inde, au Pakistan…